Et donc, nous avons fait un bide avec notre piège. Bide d'autant plus retentissant que l'animal n'a pas quitté la maison, je veux pour preuve les petits tas de nourriture laissés à son intention, que je retrouve éparpillés ET triés (ouiparce qu'ils ont beau écrire "mélange spécial rats et souris, formule élaborée par des éleveurs professionnels", j'ai jamais vu une souris manger un granulé...).

Et puis, samedi dernier je passais l'aspirateur dans la cuisine quand j'ai vu une minuscule boule de poils me passer sous le nez à toute vitesse. J'avoue que je n'ai rien su faire d'autre que m'écrier : "hééé ! hiiiii ! AAaAaAtteEEends !!" - elle n'a pas attendu, bon...

Et puis hier matin, Jérôme buvait mollement son thé (un oeil en code, un oeil en phare...) quand il a vu passer et repasser la même boule de poils - "uh ?!".

Et puis hier soir, toujours dans la cuisine, c'est devant Jérôme ET Ambre, tous deux médusés, que la souris est venue faire son show - non alors, Ambre... comment vous dire... enfin bref.

Ça veut sa liberté mais ça préfère manifestement le petit confort d'une maison à la rudesse du jardin, hein... je l'aurais un jour, je l'aurais© ^^